Home > Bibliographic references

Bibliographic references

Year not specified


  • Creissels, D. (2006). Syntaxe générale une introduction typologique. Volume 2. La phrase. Paris: Hermes Science.

  • Creissels, D. (1995). Éléments de syntaxe générale. Paris: Presses universitaires de France.


  • Croft, W. (2002). Typology and universals (Vol. 2). New York: Cambridge University Press. Retrieved from http://isbndb.com/d/book/typology_and_universals_a02
    Tags: Typology (Linguistics), Universals (Linguistics).
    Note Note
    Includes bibliographical references and index.
  • Curtius, E. R. (1911). Li quatre livres des reis. Dresden: Gesellschaft.

  • Dacos, M., & Mounier, P. (2015). Humanités numériques (report) (p. 9782354761097). Institut français. Retrieved from https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01228945/document
    Abstract: Si, voici quelques années, il pouvait paraître étrange d'associer le numérique aux humanités, le monde scientifique voit aujourd'hui collaborer informaticiens et sociologues, ingénieurs et spécialistes de littérature. Ces alliances inédites renouvellent profondément les formes, les rythmes et la circulation des sciences humaines. Comprendre une révolution scientifique Faire le point sur cette mutation en cours, mesurer la part que peut y prendre la recherche française : tel est le double enjeu de l'étude sur les Humanités numériques aujourd'hui publiée par l'Institut français. Réalisée par Marin Dacos et Pierre Mounier, animateurs du Centre pour l'édition électronique ouverte (acteur majeur en France dans ce domaine à travers le portail Open Edition, palette d'instruments bien connue des chercheurs), Humanités numériques – État des lieux et positionnement de la recherche française dans le contexte international trace les contours d'un champ en pleine expansion. Qu'il s'agisse de publier en ligne de vastes fonds d'archives, d'analyser en direct l'impact des réseaux sociaux sur les mobilisations militantes ou de mettre au travail une communauté d'internautes sur des pans entiers du patrimoine culturel, le tournant numérique concerne aujourd'hui tous les secteurs de la recherche sur la société, les œuvres et la culture : l'étude ici publiée éclaire de manière précise et accessible cette transformation globale.
    Attachment Full Text PDF 3.8 Mb (source)

  • Dahlet, V. (2003). Ponctuation et énonciation. Guyane: Ibis rouge éditions.
  • Daille, B. (1994). Extraction Automatique de Noms Composés Terminologiques. Université Paris 7.
  • Daille, B. (1995). Repérage et Extraction de Terminologie Par Une Approche Mixte Statistique et Linguistique. Tal, 1–2(36), 101–118.
  • Damourette, J. (1939). Traité moderne de ponctuation. Paris: Larousse.

  • Daviss, B. (1999). Paper goes electric. New Scientist. Retrieved no date, from http://www.newscientist.com/article/mg16221864.700.html

  • Décamps, H., & Décamps, O. (2001). Mediterranean riparian woodlands. Arles: Conservation of mediterranean wetlands.
    Tags: Écologie des zones humides -- Méditerranée (région), Plantes des zones humides -- Méditerranée (région), Zones humides -- Méditerranée (région).
  • Dürrenmatt, J. (2004). La virgule entre sujet et verbe : petite histoire d'un emploi oublié. L'information Grammaticale, (102), 31-34.

  • de Crécy, M. - C. (1997). Le roman de Ponthus et Sidoine. Genève: Droz.
  • de Wailly, N. (1838). Élements de paléographie (Vol. 1). Paris: Imprimerie Royale.

  • Dees, A. (1987). Atlas des formes linguistiques des textes littéraires de l’ancien français. Tübingen: Max Niemeyer Verlag.

  • Defays, J. - M., Rosier, L., & Tilkin, F. (1998). À qui appartient la ponctuation ?. Bruxelles: Duculot.
    Note Note
    Br; Texte imprimé actes du colloque international et interdisciplinaire de Liège, 13-15 mars 1997 éd. [par] Jean-Marc Defays, Laurence Rosier, Fran―coise Tilkin; ill.; 24 cm; Recueils
  • Delisle, L. (1852). Notice sur l'origine des i pointés. Bibliothèque De L'école Des Chartes, 3, 563-564.
  • Demonet, M., Geffroy, A., Gouaze, J., Lafon, P., Mouillaud, M., & Tournier, M. (1975). Des Tracts En Mai 68. Mesures de Vocabulaire et de Contenu. Paris: Armand Colin et Presses de la Fondation Nat. des Sc. Pol.

  • Demonet, M. - L. (2002). A plaisir. Sémiotique et scepticisme chez Montaigne. Paradigme. Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00264303
    Tags: ”langue”, ”monnaie”, ”Montaigne”, ”Renaissance”, ”sémiotique”, ”scepticisme”, langue, monnaie, Montaigne, Renaissance, sémiotique, scepticisme.

  • Demonet, M. - L. (2010). Pantagrueline Humanism and Rabelaisian fiction. The Cambridge Companion To Rabelais, 73-91. Retrieved from https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00846056

  • Demonet, M. - L. (2013). Vers une édition archéologique de l'Exemplaire de Bordeaux. Bulletin De La Société Internationale Des Amis De Montaigne, 1(56), 321-338. Retrieved from https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00845905
  • Demonet, M. - L. (2000). Ponctuation et narration chez Rabelais et ses contemporains. La Licorne, (52), 37-62.

  • Demonet, M. - L. (2014). Donner à lire la " librairie " philosophique probable de Montaigne : le projet " Montaigne à l’ø euvre ". In A. S. R. Raggianti (Eds.), Biblioteche Filosofiche Private. Strumenti E Prospettive Di Ricerca (p. 97-111). Scuola Normale. Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01119149
  • Dendien, J. (1986). La Base de Données de L'Institut National de la Langue Française. In Actes Du Colloque International Cnrs. Genève, Paris: Slatkine�Champion.

  • Desbordes, F. (1990). Idées romaines sur l'écriture. Villeneuve-d'Ascq: Presses universitaires de Lille.
    Note Note
    br.; Texte imprimé; 59-Villeneuve-d'Ascq; Impr. des Presses de l'Université de Lille III; couv. ill. en coul.; 24 cm

  • Desbordes, F. (1988). La prétendue confusion de l’écrit et de l’oral dans les théories linguistiques de l’Antiquité. In Pour Une Théorie De La Langue Écrite (p. 27-33). Paris: Éditions du CNRS.
    Note Note
    Texte imprimé Actes de la Table Ronde internationale C.N.R.S.-H.E.S.O. Paris, 23-24 octobre 1986 édités par Nina Catach; (1989 printing); ill.; 24 cm
  • Diller, G. T. (1972). Froissart. Chroniques. Début du premier livre. Édition du manuscrit de Rome Reg. lat. 869 (Vol. 194). Genève ; Paris: Droz ; Minard.
    Note Note
    18 cm 490072106 84 250 FRO 025175 s

  • Doppagne, A. (1978). La Bonne ponctuation. Paris: Duculot.
    Note Note
    Br.; Texte imprimé clarté, précision, efficacité de vos phrases; impr. en Belgique; 20 cm

  • Dord-Crouslé, S. (2014). Le creuset flaubertien : l'édition des dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet, prologue à l'avènement de "seconds volumes possibles". Revue Flaubert, (13 - "Les dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet": l'édition numérique du creuset flaubertien), 1-12. Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00957031/document
    Abstract: [http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/article.php?id=170 ]<br> Après avoir rappelé le contenu du projet sélectionné par l'Agence nationale de la recherche en 2007 et les différentes étapes de sa mise en œuvre, on expose les résultats obtenus les plus importants comme l'édition numérique intégrale des dossiers documentaires de <em>Bouvard et Pécuchet</em> et l'outil de production de "seconds volumes" possibles. Le colloque qui s'est tenu à Lyon en mars 2012 a permis de présenter ces outils et d'offrir aux chercheurs de les expérimenter pour mettre au jour des facettes nouvelles du véritable creuset flaubertien que constitue ce corpus hors normes.

  • Dord-Crouslé, S. (2012). Compte-rendu de fin de projet -Projet ANR-07-CORP-009 BOUVARD - Les Dossiers de Bouvard et Pécuchet de Flaubert. Enrichissement, valorisation, documentation d'un corpus multi supports (report). Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00760914/document
    Abstract: Titre du projet<br> Les seconds volumes possibles de Bouvard et Pécuchet, roman inachevé de Flaubert<br> Enjeux et objectifs <br> L'objectif était de construire, à partir de l'édition des documents préparatoires laissés par l'auteur, des fins possibles pour ce roman inachevé.<br> La réalisation du projet BOUVARD a permis d'éditer sur un site dédié (http://dossiers-flaubert.ish-lyon.cnrs.fr/) un ensemble patrimonial fragile et complexe (mélangeant les supports manuscrits, imprimés et mixtes), d'importance scientifique et culturelle reconnue : les dossiers documentaires constitués par Flaubert en vue de la rédaction de son dernier roman, conservés aujourd'hui à la bibliothèque municipale de Rouen sous la forme de huit recueils de documents divers auxquels s'ajoutent deux recueils concernant le Dictionnaire des idées reçues, soit 2400 feuillets. La mise à disposition sur Internet (sous forme d'images et de transcriptions) de ce corpus auparavant très difficile d'accès s'accompagne d'un enrichissement scientifique conséquent (moteur de recherche, métadonnées, annotations et bibliothèques) dont le point d'orgue est un dispositif informatique original permettant de créer des agencements paramétrables de citations extraites des documents édités. Les internautes peuvent ainsi produire, entre autres agencements, des reconstitutions conjecturales du second volume de Bouvard et Pécuchet, un volume dont Flaubert avait partiellement conçu le plan et commencé à réunir la matière mais que la mort l'a empêché de rédiger.<br> Méthodes ou technologies utilisées <br> Grâce à l'encodage XML-TEI intégral du corpus, le site propose à la fois une édition en ligne multi-format et un outil de production d'agencement de citations.<br> Transcrit par l'équipe scientifique du projet, le corpus a été encodé en XML-TEI, un langage informatique libre et ouvert qui s'attache à décrire la structure logique des documents et à en identifier les différents éléments constitutifs. Ce choix permet de proposer sur le site d'édition, à partir d'un même fichier numérique, plusieurs types de visualisation pour chaque document. Il offre aussi une réponse technique à l'autre versant du projet visant à produire des reconstitutions conjecturales du second volume de Bouvard et Pécuchet : il a permis de découper virtuellement le corpus en fragments textuels autonomes (selon la logique que Flaubert avait déjà partiellement mise en œuvre en vue de la rédaction de son " encyclopédie critique en farce "), tout en veillant à ce que chaque fragment reste relié à la fois à la zone d'image dont il présente la transcription et aux différentes unités textuelles dont il est partie prenante (comme la page où se situe le fragment). Stockés dans une base de données relationnelle, les fragments peuvent être convoqués et organisés selon diverses hypothèses de recherche. Les agencements de citations produits (les seconds volumes possibles) sont exportables au format XML ou PDF.<br> Résultats majeurs <br> Le corpus des dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet (texte et images) est intégralement disponible sur un site web dédié. Accompagné de plusieurs outils (moteur de recherche et bibliothèques), le site donne accès à la transcription des 2400 pages du corpus sous quatre formats : ultra-diplomatique, diplomatique, normalisé et enrichi. Il permet aussi de produire des agencements de citations à la demande, dont des seconds volumes possibles pour le roman inachevé de Flaubert. Outil de composition et de structuration de l'œuvre éditée elle-même, cette réalisation présente une tentative pour étendre le champ de l'édition critique aux contenus textuels fragmentaires.<br> Production scientifique <br> La réalisation du projet s'est accompagnée de la tenue de cinq colloques (organisés en France, Italie et Japon) et est à l'origine de plus de 50 publications diverses. Les résultats sont à la disposition de la communauté scientifique (dépôt des articles dans l'archive ouverte HAL, accès libre aux données sur le site web du projet) et on a veillé à la pérennité et à l'interopérabilité des données produites en utilisant pour l'encodage du corpus le standard international, libre et ouvert, XML-TEI.<br> Informations factuelles<br> Le projet BOUVARD est un projet de recherche fondamentale réalisé par une équipe scientifique internationale sous la direction de Stéphanie Dord-Crouslé, chargée de recherche dans l'UMR 5611 LIRE (Littérature, Idéologies, Représentations, XVIIIe-XIXe siècles). Sa mise en œuvre technique a été opérée par l'ISH (Institut des Sciences de l'Homme). Le projet a commencé en janvier 2008 et a duré 54 mois. Il a bénéficié de la part de l'ANR d'une aide de 150 000 euros pour un coût complet de l'ordre de 900 000 euros.
  • Douët-d'Arcq, L. (1857). La chronique d'Enguerran de Monstrelet (Vol. 1). Paris: Veuve J. Renouard.
  • Douët-d'Arcq, L. (1862). La chronique d'Enguerran de Monstrelet (Vol. 6). Paris: Veuve J. Renouard.

  • Drillon, J. (1991). Traité de la ponctuation française (Vol. 177). Paris: Gallimard.

  • Droz, E. (1950). Alain Chartier. Le quadrilogue invectif (Vol. 2). Paris: Champion.
    Note Note
    Texte imprimé Alain Chartier; 19 cm

  • Dubois, J., Giacomo, M., Guespin, L., Marcellesi, C., Marcellesi, J. - B., & Mével, J. - P. (1999). Dictionnaire de linguistique et des sciences du langage. Paris: Larousse.
  • Dubois, J., Giacomo, M., Guespin, L., Marcellesi, C., Marcellesi, J. –B., & Mével, J. –P. (1999). Dictionnaire de Linguistique et Des Sciences Du Langage. Paris: Larousse–Bordas/HER.

  • Dufournaud, N., & Daniel Fekete, J. (2006). Comparaison d'outils pour la visualisation de sources historiques codées en XML/TEI. Document Numérique, 9(2), 37-56. Retrieved from http://www.cairn.info/revue-document-numerique-2006-2-page-37.htm
    Tags: analyse, corpus historique, histoire, TEI, Visualisation, XML.
    Note Note
    Cet article décrit le processus utilisé pour transcrire et étudier un corpus d'environ 1 000 sources historiques manuscrites, basé sur un codage XML/TEI et des transformations permettant leur analyse. Ce processus a été mis en œuvre tout au long d'un travail de thèse en histoire sociale. Nous décrivons les multiples représentations visuelles utilisées pour étudier le corpus, leurs usages et bénéfices. Nous en tirons quelques leçons sur le format XML/TEI que nous considérons comme adéquat. Nous décrivons aussi les outils de visualisation que nous avons utilisés et qui se sont avérés très utiles au quotidien. Nous décrivons aussi quelques erreurs que nous avons faites au cours du processus. Nous montrons que le codage des sources en XML/TEI permet une démultiplication des points de vues sur les sources historiques et favorise les explorations d'hypothèses, une fois le travail initial de codage terminé.
    Note Note
    ID: DN_092_0037

  • Dugas, E. (2016, December 2). Non- dans le paradigme des préfixes de négation en français : étude synchronique et diachronique (phdthesis). Université Charles de Gaulle - Lille III. Retrieved from https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01477430/document
    Abstract: Cette thèse porte sur les constructions nominales et adjectivales en non- ([non-N] et [non-Adj])en français d’un point de vue synchronique et diachronique dans le cadre de la grammaire de constructions. À partir d’un corpus constitué d’occurrences de [non-N] et de [non-Adj] issues de la base de données Frantext, de la Base de Français Médiéval, de dictionnaires, de la presse écrite et de la Toile, je montre que le patron [non-N] est une construction morphologique dans laquelle non- est un préfixe, tandis que le patron [non-Adj] est une construction syntaxique où non est un adverbe. Les [non-N] peuvent prendre trois interprétations (que j’appelle ontologique,complémentaire et contraire) selon le type de nom base et les informations pragmatiques fournies par le contexte. Les [non-Adj] sont comparés aux [in-Adj], avec lesquels ils partagent un sémantisme négatif mais dont ils se différencient sur plusieurs points (préférence pour les bases apparentées à des verbes, absence d’intégrité lexicale, expression de la négation contradictoire ou contraire). Je montre que les [non-N] et les [non-Adj] ont en commun des propriétés formelles et sémantiques et je propose de représenter ces constructions comme l’instanciation d’une construction plus générale qui maintient la distinction entre morphologie et syntaxe tout en tenant compte de la proximité entre ces deux constructions. Enfin, je montre que les [non-N] et les [non-Adj] ont émergé à la fin du moyen français à partir d’emplois syntaxiques de non, à la faveur de changements opérés dans le système de la négation verbale du français.
    Attachment Full Text PDF 4.1 Mb (source)

  • Duval, F. (2006). Descente aux enfers avec Guillaume de Digulleville : Édition et traduction commentées d'un extrait du Pèlerinage de l'âme (Paris, BnF, fr. 12466). Saint-Lô: Archives départementales de la Manche.
  • Duval, F. (2006). La philologie française, pragmatique avant tout ? In F. Duval (Eds.), Pratiques Philologiques En Europe (p. 115-150). Paris: École nationale des chartes.

  • Eensoo, E., & Valette, M. (2013, June 18). Sémantique textuelle et TAL : un exemple d'application à l'analyse des sentiments. Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00968634/document
    Abstract: Notre objectif est de faire se rencontrer les pratiques courantes de Traitement Automatique des Langues (TAL) avec celles de la sémantique textuelle outillée par la textométrie. Nous dressons un panorama de ces deux pratiques qui établissent peu de liens alors qu'elles travaillent avec le même matériau textuel. Afin de provoquer une rencontre, nous nous appuyons sur l'exemple d'une application d'analyse des sentiments. Comme c'est le cas pour beaucoup d'autres applications du domaine, nous utilisons les algorithmes d'apprentissage automatique mais les descripteurs choisis sont issus d'une analyse textométrique du corpus et structurés suivant une grille de lecture inspirée de la sémantique textuelle. Ainsi, nous mettons en évidence que les critères axiologiques (thymiques) habituellement utilisés dans l'analyse de sentiments ne contribuent que marginalement dans la classification. D'autres critères (dialogiques et dialectiques), liés au déroulement temporo-aspectuel du récit, aux rapports entre les protagonistes, etc. apportent en revanche une amélioration significative par rapport à la ligne de comparaison.

  • Eensoo, E., & Valette, M. (2012). Sur l'application de méthodes textométriques à la construction de critères de classification en analyse des sentiments. In (Vol. 2, p. 367-374). Presented at the TALN 2012, GETALP-LIG. Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00702366/document
    Abstract: Depuis une dizaine d'années, le TAL s'intéresse à la subjectivité, notamment dans la perspective d'applications telles que la fouille d'opinion et l'analyse des sentiments. Or, la linguistique de corpus outillée par des méthodes textométriques a souvent abordé la question de la subjectivité dans les textes. Notre objectif est de montrer d'une part, ce que pourrait apporter à l'analyse des sentiments l'analyse textométrique et d'autre part, comment mutualiser les avantages d'une association entre celle-ci et une méthode de classification automatique basée sur l'apprentissage supervisé. En nous appuyant sur un corpus de témoignages issus de forums de discussion, nous montrerons que la prise en compte de critères sélectionnés suivant une analyse textométrique permet d'obtenir des résultats de classification satisfaisants par rapport à une vision purement lexicale.


  • Egorova, E., Lavrentiev, A., & Chepovskiy, A. (2016). A Structural Pattern Based Method for Automated Morphological Analysis of Word Forms in a Natural Language. Journal Of Mathematical Sciences, 214(6), 802-813. doi:10.1007/s10958-016-2813-2
    Abstract: In this paper, a computerized model for morphological analysis of languages with word formation based on affixation processes is proposed. The main idea consists in defining structural patterns of words and corresponding lists of suffixes. First, a detailed description of a stemming algorithm, its modification, and the technique of determining grammatical characteristics of word forms are given. The next part of this work focuses on the application of the proposed algorithms for the French language. Finally, some results of execution of these algorithms are provided.
  • Engwall, G. (1994). Not Chance But Choice : Criteria in Corpus Creation. (B. Atkins & A. Zampolli, Eds.). Oxford: Oxford University Press.

  • ENS LSH Lyon,. (2008). JADT 2008. 9Es Journées Internationales D'analyse Statistique Des Données Textuelles. Retrieved May 28, 2013, from http://jadt2008.ens-lyon.fr/


  • Erlos, F. (2014). L'activité prise au mot : le traitement des néologismes en entreprise. CRTT. Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01306459/document
    Abstract: Le sociolecte en usage dans les organisations mêle différents degrés de spécialisation de la langue et se présente rarement sous la forme d'un lexique formalisé faisant autorité. Afin de prendre la mesure de ces caractéristiques, nous proposons de limiter à certaines situations de communication la collecte des nouveautés relatives à un tel code fonctionnel. En effet, l'utilisation récurrente des mêmes genres du discours produit des normes de sélection lexicale, dont les évolutions peuvent faire l'objet d'un suivi dans le temps. Les logiciels de textométrie permettent alors d'outiller l'exploitation de corpus organisés sous la forme de séries textuelles chronologiques, en vue du repérage de formes candidates au néologisme. Ces formes sont ensuite évaluées depuis trois points de vue complémentaires : leur place dans le référentiel servant de cadre à la communication, leur fonctionnement comme support d'un objet de discours, et enfin, leur appartenance à l'une des composantes du parler d'entreprise. Une collecte de néologismes, réalisée durant plusieurs mois à partir d'un corpus de circulaires internes, sert à illustrer le propos et met en lumière l'importance du renouvellement de la terminologie d'une entreprise.

  • Escach, N. (2014, November 14). Réseaux de villes et recompositions interterritoriales dans l'espace baltique (phdthesis). Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON. Retrieved from https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01096934/document
    Abstract: L'espace baltique est souvent cité comme l’archétype d’un espace transnational construit par des réseaux. Depuis la chute du Rideau de fer, les acteurs locaux et européens ont régulièrement convoqué le passé fantasmé de la Hanse médiévale, une association de marchands créée au XIIe siècle, afin d’établir une prétendue unité de la région. Davantage que la volonté de rapprocher des territoires avant tout concurrents, l'existence d'une multitude de forums baltiques traduit surtout la difficile adaptation des acteurs locaux à de nouvelles dynamiques relevant de la mondialisation économique et de l'européanisation politique. Depuis les années 1980, marquées par une recomposition du rôle des États, les autorités municipales ont la possibilité de mener une politique internationale plus autonome et de porter leurs actions à des niveaux inédits. Encore faut-il que les municipalités concernées disposent d'une masse critique suffisante et d'une localisation avantageuse. Les réseaux de villes forment un espace intermédiaire permettant aux territoires périphériques de l'espace baltique de développer des stratégies dans et avec les niveaux géographiques. Il n'existe pas un seul modèle de recomposition interterritoriale mais une multitude de stratégies et de parcours, dont l'espace baltique, traversé de nombreuses discontinuités, peut témoigner. Au-delà d'une géopolitique classique centrée sur les relations interétatiques, l'étude des municipalités riveraines invite à considérer la diversité des modèles d'inscription dans des dynamiques mondiales et européennes qui ne constituent pas des processus linéaires et monolithiques.
  • Fanny, D., William, H., Serge, H., Bénédicte, P., Matthieu, D., Robert, M., et al. (2017). Temporal evolution of memory for the attack of. In Cpa National Convention, Toronto (Ontario), 8-10 Juin (Vol. 11, p. -).
  • Faral, E. (1961). Villehardouin. La conquête de Constantinople (Vol. 2). Paris: Les belles lettres.
  • Faulhaber, C. B. (1991). Textual criticism in the 21st century. Romance Philology, 45(1), 123-148.

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 550

--- Export the selection using the format
SPIP | | Site Map | Follow site activity RSS 2.0